Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Erreur d'aiguillage

Erreur d'aiguillage

L'homme tremblait. Il faisait chaud devant la gare. J'étais venu attendre quelqu'un à l'arrivée de son train. En avance, j'avais envie de fumer. Je suis sorti du hall. D'abord à l'ombre sous les voutes, j'ai commencé à rouler ma sèche. Quand tu fais çà, ici on vient toujours t'en taxer une. Alors, j'ai traversé la rue très large devant et je me suis retrouvé au soleil de l'autre côté, au début d'une grande esplanade qui mène vers les arènes. Tout de suite un gars est venu vers moi. Il était très énervé. Il s'est tenu à mes côtés comme si, ensemble on regardait la mer depuis longtemps. Comme il n'avait rien dit, je lui ai demandé: çà ne va pas monsieur? Vous pouvez m'en rouler une qu'il répondit. Merde, j'ai traversé pour qu'on me laisse tranquille mais je n'ai pas refusé. Je m'y suis mis. Pendant ce temps il m'a raconté comment il venait de se faire déloger de dessous les arcades qui soutiennent les quais de la gare en hauteur, là où s’assoient sur leur cul et sur la pierre toutes sortes de gens attendant l'heure du train ou bien le taxi ou encore un proche qui viendra les chercher, plus quelques personnes à zoner. Les flics....On est en République ou quoi ? Ben oui, ici on est en République. Oui... ben moi je me suis fait virer de ma place parce que je suis arabe c'est tout. J'ai l'air de quelqu'un de dangereux ? J'ai l'air d'un clodo ? Y'en a mare, j'attends la prochaine voiture de flics et je porte plainte. Vous ne voulez pas fumer une clope avant ? y'en a mare, y'en a mare... la prochaine fois, je vote front national. Vous êtes sûr? Oui, y'en a mare, y'en a mare. Ah...c'est curieux comme choix de votre part ? Oui, c'est comme çà, y'en a mare, pourquoi me virer moi, je ne suis pas bien habillé, ai je l'air d'un danger public ? Non bien bien sûr et je comprends votre colère, mais de là à voter...C'est comme çà, y'en a mare... Vous savez qui sont ces gens pour qui vous voulez voter? Oui, les descendants des nazis, je crois, dit il un ton peu assuré. Ah...et l'OAS, tout çà... çà vous dit quelque chose ? Non... Ah....Et leurs idées et leurs programmes, l'immigration, tout çà... ? Vous pouvez m'en rouler une deuxième ? Bon.... oui tenez... faut que j'y aille, le train arrive. En partant je me suis dit que c'était curieux ce besoin de se vouloir plus de mal encore pour oublier ses douleurs habituelles. Le train 2017, en provenance de nos turpitudes va entrer en gare, veuillez observer avec acuité et discernement le sens de la marche, vérifier le numéro de votre voiture et celui de votre place, à moins que quelqu'un n'en descende et que vous ayez la bonne idée de lui épargner ce qui pourrait vous paraitre inéluctable, un déraillement général. Attention à l'arrivée du train, éloignez vous de la bordure du quai. La vie des fois, c'est comme le cirque, les spectateurs qui n'ont pas de bottes sont priés de monter sur les bancs car la bête va uriner. Qu'aurais je dû lui dire et que je n'ai pas dit?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article