Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

La ligne de discrétion ...28

 

 

Réveil

 

 

Quand la bouche se réveille avant les yeux et qu'hier soir c'était vendredi, tu écoutes et tu regardes parfois des images curieuses sous un rythme qui souligne l'instant de velléité. Ne pas se payer de l'écart de la veille et faire de cette journée qu'elle soit. Il faisait encore chaud à la tombée de la nuit même avec un gobelet consigné un euro et rempli d'une bière trop petite. Des lumières et des objets d'art parsemés au milieu d'une portion de causse. Des gens habillés de frais, des visages connus et d'autres jamais vus. Revenir sur des lieux hantés comme on repasse sur la mer jolie avec des vagues trop hautes. Le spectacle d'évidence réussi, une belle pièce, de la belle ouvrage, Cie Les Arts Odeurs, sur un texte de Magyd Cherfi... assis sur des gradins de pierre, dans un théâtre à ciel ouvert où déclamaient les cigales avant les trois coups. Serrés les uns contre les autres et devant est assis sur le gradin plus bas un gars qui mange son pâté et dont l'odeur trop forte la rendait incongrue en ces lieux et qui couvre le parfum plus subtil de ma voisine inconnue. Les applaudissements mérités et avant le concert rock, repiquer d'un verre cette fois de vin blanc et tout en plastique. Puis deux. Revisiter ce qui fut autrefois et d'un pas hésitant veiller à ne pas emprunter les traces qu'on aura laissées. Vaincre la peur et les sortilèges et revivre. Effacer la trame délavée et se fondre dans le courant de la nuit, de la vie. Tiens un autre et ça va déjà mieux. Enfin j'ai quitté le flanc de la montagne et je suis reparti au devant des autres. Comme on dit " tout est pareil mais pourtant tout est différent. C'était bien, c'était bon.

Copyright © 2017, La ligne de discrétion, Philippe Maréchal.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article