Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Le quai

 

 

 

Ben c'est tout con. Petit matin, à la terrasse du café, un petit jus à l'endroit où on appelle çà le quai. Y'a pas la mer et devant le quai c'est un alignement d'immeubles, barrant le soleil sur une petite place de village. Je n'entendais rien des conversations alentour et j'imaginais qu'elle vint, à cette heure, tranquille, belle et haute comme deux fois par jour et loin d'ici, la marée. Attendre la marée en zone de moyenne montagne, c'est se prendre pour un Noé au petit pied. Rêver le temps d'un café, oublier ce qui précède et ce qui arrivera et se dire qu'elle serait bien là, à l'étale et dessiner au sol la ligne de l'estran, petite zone qui se découvre ensuite laissant le sable et les galets humides comme les yeux au petit matin étonnés et gais au réveil de la lumière qui s'est levée avant toi. Rien d'autre ne compte à cet instant que l'attente de l'insaisissable, l'éphémère et délicieux moment où rien se passe, rien ne s'envisage, même pas la journée déjà engagée, le temps d'un petit noir à touiller, l'expression vide à l'unisson des voisins de table à regarder devant, et peut être tous à rêver de la même chose, et si la mer venait.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Philippe 19/04/2017 08:27

Partir là où l'on ne sait pas pour une durée indéterminée sans savoir pourquoi, la vie en somme...

Monique Benintendi 18/04/2017 12:38

En attente de départ pour des voyages imaginaires, joli quai !!!