Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

http://www.oleocene.org

http://www.oleocene.org

Suite à la page de Mathilde que je vous ai proposé et au commentaire de Patrick, je vous invite à visiter à présent le site http://www.oleocene.org , allons plus loin dans cette conversation...

En savoir plus

L'Energie de Mathilde

L'Energie de Mathilde

Je vous propose ici le dernier commentaire de Mathilde que j’ai trouvé intéressant, dans notre petite conversation sur les énergies nouvelles… A vos recherches… Je souhaitais revenir sur la question de l'énergie:Une énergie propre et infinie : l'énergie...

En savoir plus

Cynique

Cynique

Sur un rond point du Vigan, il reste, tristounette et en berne une banderole sur laquelle est marquée, je cite : « Natexis Banque Populaire veut tuer le Vigan », ceci suite à une manifestation concernant la délocalisation et la suppression de 300 emplois...

En savoir plus

Requiem pour un pont

Requiem pour un pont

Quelques fois j’aimerais bien me délocaliser. Pourtant, j’ai déjà fait des efforts. Ai quitté ma Bretagne pour aller vers la capitale qu’à son tour j’ai délaissée pour fuir vers les terres du milieu. Je me suis déplacé ensuite un peu plus au Sud Ouest...

En savoir plus

Je ne suis pas un consommateur

Je ne suis pas un consommateur

***Hier je vous ai proposé la FIN. Aujourd’hui dans mon livre, ce sera le prologue ou les préliminaires quoique j’aie un faible pour le préambule qui semble davantage inviter au repos. Car si l’on ignore tout d’après la fin, on n’en sait guère plus d’avant...

En savoir plus

Les grenouilles ne font pas de politique

Les grenouilles ne font pas de politique

Je me repique une idée. Je vais écrire après le mot : FIN. Après la fin logiquement il n’y a plus rien. Même le dire ou le constater est impossible. Sauf que, là, c’est une nouvelle sorte d’histoire. Un peu comme dans la religion, après la fin, c’est...

En savoir plus

T^te de pioche et ballon carré

T^te de pioche et ballon carré

Bonjour. Je m’appelle Philippe Maréchal. Je ne l’ai pas fait exprès…Et puis je ne m’appelle pas, faut pas me la faire, pas besoin, je sais bien que je suis toujours avec moi. Je vois bien qu’il y a quelqu’un derrière les yeux qui me regardent quand je...

En savoir plus

J'ai les frelons(8)

J'ai les frelons(8)

…J’ai la poitrine serrée et pourtant je pense à des conneries. Je vais réaliser un rêve de gosse. Je suis enfin dans un camion de pompier ! J’y suis maintenant. La camionnette des secours est rouge fête de l’huma. Elle allie le charme du vieux J9 et les...

En savoir plus

Des jeux et plus de pain

Des jeux et plus de pain

Les riches se dessapent pour aller se rhabiller dans les pays de misère et laissent les travailleurs pauvres à poil. Qu’ils fassent de nous des sans culottes, d’accord, mais serons nous aussi couillus que nos ancêtres de 1789 ? Il y a quelques jours je...

En savoir plus

Mon canard, je crois que j'ai les frelons(7)

Mon canard, je crois que j'ai les frelons(7)

Au bout, pour lui, il y avait la vieille 203, toute noire anthracite, qui sert de corbillard à Valleraugue. Je l’aime bien cette vieille caisse, grossièrement décorée de fioritures argentées. « Entre nous, va falloir en profiter, car elle n’est plus aux...

En savoir plus

"Noyeux Joêl"

"Noyeux Joêl"

La Poste a remis en service son secrétariat du père Noël. Preuve qu’il y a toujours plus con qu’une pub pour le gaz ou le bloc béton, preuve qu’on peut reculer la limite du dépassé les bornes et de l’imparfait du subjonctif. Déposons dans les urnes de...

En savoir plus

La quadrature d'un jour de gris

La quadrature d'un jour de gris

Frissons. La planète a beau se réchauffer, à la mi novembre, ça caille toujours autant. C’est plus comme avant, dit Francis mon vieux voisin. Il a raison, je le vois bien, maintenant il fait chaud l’été et froid l’hiver. C’est peut être une des conséquences...

En savoir plus