Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Le coiffeur

Suite au commentaire à propos des Cinq euros pour la prestation, ce n'est pas pour me vanter, mais j'ai rallongé suite au cheveux racourci, j'ai rallongé la monaie, pour le plaisir des pieds qui ne touchaient pas terre comme à l'enfance, pour le p'tit...

En savoir plus

Bruxelles, Brussel

Ici, on se réchauffe au parfum de gauffres. J'ai le bonnet qui me gratte. On croque des bières à la cerise et quand on règle, on vous dit "s'il vous plaît. Ca, c'est un drôle de bazar, sapin de Noël, senteur de frites, une crèche sur la Grand Place, nos...

En savoir plus

Ballade

Ballade

De ce jour 22 décembre, jusqu'au 8 janvier, la tenue de ce blog se fera plus irrégulière, mais à mesure du hasard, un clavier et d'une ligne, je ne manquerais pas d'ouvrir le rideau et de laisser un mot, une émotion...Le temps d'un voyage, de famille...

En savoir plus

A virer

A virer

2006 se tire. 2007 se pointe. Moi aussi je prends le virage. Avec des lunettes épaisses, casqué d’un cuir, le râble bombé. Je penche la tête, suis la courbe, à toute allure. Je débranche, je dégage. Vais voir ça d’un plus loin. Je sors, j’évacue je m’extirpe....

En savoir plus

Cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien.

Cinq infirmières bulgares et un médecin palestinien.

Je ne connais rien de la Bulgarie et des Bulgares. J’avoue même, avec honte qu’il ne m’en restait jusqu’ici, que des clichés, un parapluie, le pissenlit, des yaourts sans fruits et comme un garçon une fille qui a un gros ceinturon. Et puis voilà, que...

En savoir plus

Bleus (2)

Bleus   (2)

Pendant que Bécaud chantait son dimanche à Orly, j’allais souvent le passer avec mes parents au cimetière d’Ivry, lorsque « le jour du Seigneur » coïncidait avec un repos de Papa. Après avoir salué notre fleuriste habituel, les parents avaient coutume...

En savoir plus

Bleus

Bleus

« -T’es là comme une andouille, posé sur un étal où le hasard t’a posé, un œil imbécile, orphelin de son cerveau et du cœur, entre deux sacs de sable, t’aligne… -t’énerves pas Papa, tu vas réveiller maman… -T’ as raison pas d’bruit nom de Dieu, les hommes...

En savoir plus

"J'ai vécu des printemps fabuleux en hiver...."

"J'ai vécu des printemps fabuleux en hiver...."

Et je m’en fous des groupes de collectifs subdidivisés en organisations d’assemblées qui se demandent comment se gratter l’omoplate avec le pied, le tout annoncé à grand renfort de langage planche de bois, digne d’une émission de franc parlé. Et je m’en...

En savoir plus

Où comment j'ai passé le dîner avec Nicolas

Où comment j'ai passé le dîner avec Nicolas

J’en vois un qui va dire, il en a culbuté. Le p’tit bonhomme a abusé de la trappiste. Non, non Monsieur, je respecte les traditions quand elles sont bonnes et je décapsule, seulement après consentement mutuel et encore avec toute la tendresse requise...

En savoir plus

Je suis parti en Suisse...

Je suis parti en Suisse...

Désolé, j’ai eu comme une absence. J’ai écrit en égoïste. Pour moi tout seul. Je me suis fait un mandala avec des lettres. J’ai retrouvé le plaisir du crayon gris. Tu sais le crayon qu’on mâchonnait à l’école, meilleur que le réglisse à cause la peinture,...

En savoir plus

"No sport"

"No sport"

KUALA LUMPUR, 13 déc 2006 (AFP) - La position adoptée par les musulmans au cours de la prière est bénéfique pour la santé, indique une étude publiée mercredi en Malaisie. La prière islamique, ou salât, est un bon exercice pour le coeur et la colonne vertébrale,...

En savoir plus

"C'est curieux ce besoin qu'ont les marins à faire des phases..."*

"C'est curieux ce besoin qu'ont les marins à faire des phases..."*

Sous la grisaille d’ici bas, où l’on ne distingue guère ce qui est emmerdant de ce qui est ennuyeux et ce qui est con de ce qui ne l’est pas. Chacun, à commencer par moi-même, s’autorise à la manière de Coluche une autorisation. Tant mieux, c’est le privilège...

En savoir plus