Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

La bonne année

La bonne année

Tous les ans, à l'évocation de cette phrase, "la bonne année", j'ai en mémoire le film, avec Lino Ventura et Françoise Fabian.... Je suis toujours dans un film. Bien sûr il y a de bonnes scènes, comme celles que je vis au hasard du chemin que je parcours...

En savoir plus

Mise en page

Pardon pour la présentation et la mise en page, çà va s'améliorer dans les prochains jours, de même qu'en début d'année, je devrais pouvoir être en mesure de vous présenter mes reportages vidéos que j'ai envoyés à La télé libre ainsi que d'autres plus...

En savoir plus

Où en sommes nous dans les campus?

Hier soir, je me promenais le long des berges du lac D'Annecy. Annecy tout va bien , merci, juste une petite polémique sur les sédiments du lac, qui ne seraient pas exempts de pollution, mais non, mais non voyons, à suivre...Sur la route, je croisais...

En savoir plus

2007, ta gueule...

Pardon d'écrire si petit, c'est comme des notes sur un carnet de voyage, l'éditeur texte nest pas compatible avec "Safari"....Alors m'en fous j'écris quand même. Pour dire qu'à l'écoute des infos ce matin, dans la cuisine des copains, j'ai toujours la...

En savoir plus

la petite vadrouille

J'ai quitté l'Alsace, adieu, riesling, Gewurtz, pinots gris simple biture pour grand palais, adieu, pâté en croute et p'tite choucroute, suis reparti sur la route à descendre vers le sud en évitant la biroute et ses octrois moyennageux et trop salés....

En savoir plus

Trêve de balivernes et Noyeux Joël

Trêve de balivernes et Noyeux Joël

Là c'est promis, pendant au moins deux jours j'arrête, d'ailleurs demain j'arrête. J'arrêtte avec trois t même s'il le faut, d'emmerder tout le monde¨avec mes :ah t'as un ordi, fais voir je vais relever les mails, comme on relève une ligne à la pêche....

En savoir plus

Et ils périront par là où ils ont pollué

Et ils périront par là où ils ont pollué

Périphe ou voie express, autoroute, enfin la biroute quoi...et un brouillard givrant à la sortie de Srasbourg, vers Mulhouse. C'est plein, on est tous là dans nos bagnoles à rouler comme des cons dans le brouillard. Un portique, nous passons sous les...

En savoir plus

Chroniques des pays d'en bas, à gauche suite (2)

Chroniques des pays d'en bas, à gauche suite (2)

Jusqu'au 7 janvier, dans la mesure où je peux utiliser un ordi, petites chroniques tirées de la vie qui passe, en Alsace, comme ailleurs... Strasbourg, moins 7 degrés, 06 heures 30. Il est sur le balcon à tirer sur sa clope. Dans une heure il part au...

En savoir plus

Chroniques des pays d'en bas, à gauche

Chroniques des pays d'en bas, à gauche

Jusqu'au 7 janvier, à mesure qu'il me sera donné de croiser un clavier d'ordinateur dans mon voyage alsacien, suivront ces quelques chroniques... Il me faisait rire mon grand père quand il débarquait avec grand mère, dans notre immeuble perdu dans la...

En savoir plus

oyez, oyez

Jusqu'au 7 janvier prochain, la tenue de ces pages sera moins régulière, en effet, je pars sur les traces de ma coqueluche, retrouver des marques d'enfance et bricoler mon vélo rouge. Je vous embrasse? Philippe

En savoir plus

je ménerve pas, je cause

je ménerve pas, je cause

A la suite du p'tit vélo bleu, j’ai le plein d’enfance qui remonte et qui me donne envie de tout arroser comme quand j’avais la coqueluche, il y a longtemps, à la fenêtre du train, dans la gare... Et le train qui partait, et les gens qui couraient sur...

En savoir plus

Putain de vélo

C’est parce qu’il neige dehors, que j’y pense. Gamin, j’avais rêvé pour Noël, qu’au petit matin à coté du sapin qui perdait déjà ses aiguilles, qu’il y aurait un p'tit vélo bleu, un p'tit vélo bleu de garçon, sans gardes boues, tout neuf mais déjà rien...

En savoir plus