Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Chômage ç'est pire, je confirme

Trouvé ce matin sur le site de Paul Emploie: En raison d'une forte charge, les services en ligne de Pôle-emploi sont actuellement saturés. Nous vous prions de bien vouloir nous en excuser et vous demandons de renouveler votre connexion en fin de jour...

En savoir plus

Tous en salle pour tous au Larzac

Tous au Larzac

En savoir plus

Finalement le match était nul

Finalement le match était nul

C'est l'histoire de gens qui en avaient marre de se prendre des baffes et à qui on avait dit de voter pour se prendre des coups de pieds au cul, tandis que de l'autre côté de la frontière se préparait l'histoire de gens qui en avaient marre de se prendre...

En savoir plus

Faisons de la politique tant qu'on y a encore droit ( même si on comprend pas tout)

Faisons de la politique tant qu'on y a encore droit ( même si on comprend pas tout)

A cette heure je ne connais pas le résultat des élections en Espagne. Il parait, depuis un moment, que les jeux sont faits et que la droite l'emportera et que je ne vais plus sourire en prenant Mr Zapatero pour Mrs Bean. C'est dommage. Je me souviens...

En savoir plus

Faire payer les cons c'est les plus nombreux

Faire payer les cons c'est les plus nombreux

noir c'est noir

noir c'est noir

Ah Che!! (A tes souhaits camarade)

Ah Che!! (A tes souhaits camarade)

" Il n'y a pas de cap pour qui ne connait pas de port"... Lue dans Rue 89, cette phrase du "Che" de Besançon, pays où l'on n'a pas inventé la Salsa, je peux la traduire en termes maritimes, et qui donnerait ceci: "navire non maitre de sa manœuvre, qui...

En savoir plus

La chronique d'André Blanchemanche

"Cahier d'un retour au pays natal" de Aimé CESAIRE (Présence Africaine). La toute première rencontre du Lecteur avec Aimé Césaire. Une rencontre probablement vieille d'un demi-siècle! Et voilà qu'en cette année 2011, la réédition se propose à lui sur...

En savoir plus

Les pieds humides

C'est ainsi qu'il pleut toujours. Plus de référendum. Au gris s'est succédé le gris, lui même. Gris comme un gilet que Thérèse offrit à Pierre qui n'avait plus rien pour descendre les poubelles. Pas plus gai, pas plus triste, mais sans les rayures bordeaux,...

En savoir plus

De retour à Cajard

De retour à Cajard

C'est bien joli les chemises à fleurs, mais il pleut dessus, depuis depuis trois jours, au point qu'on se croirait ici sous un régime de mousson. Elles poussent dans tous les sens les fleurs, c'est malin, jusque sous les bras. C'est bien joli de se croire...

En savoir plus