Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

La réforme

Je n’aime pas le mot « réforme ». Pour moi c’est un vilain mot. En politique, Il a piqué son air à l’évolution...un peu fumeux vous allez dire mais cette dernière phrase est à la hauteur des réponses embrouillées de Mr Xavier Bertrand ce matin sur France Inter aux questions de Nicolas Demorand et des auditeurs.  Je ne parlerai pas ici, de la « Réforme », concernant les protestants, il s’agit là de religion et je ne suis pas qualifié pour çà. Je parle de la réforme en politique et en tant que citoyen, là j’ai à dire que...Je n’aime pas le mot réforme. Il se cache. Il cache son intention, il travestit l’idée positive du changement salutaire. Il tente de faire avaler  ce qui d’ordinaire est dégoûtant. Il déguise l’acte politique tout comme son contraire, le dogme. A l’intention de duplicité il n’a d’égal que la langue de bois, délivré par les représentants de son commanditaire, lui même soumis aux intérêts qu’il représente. La réforme, faut il le préciser n’est qu’un acte opportun voué à tirer et user jusqu’à la corde ce qu’il lui est soumis, dût il en crever. Non, je n’aime pas le mot réforme, les vaches qui, malheur à elles n’ont pas la parole, en savent quelque chose...pour qui ne donne plus assez de lait à cause de l’âge, la sentence est prononcée : « la réforme », c'est-à-dire, l’abattoir.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Yan 10/06/2008 23:24

J'aime beaucoup la vitrine une réformée, plutôt côté chèvre que vache ..........bonne nuit philippe...