Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Le droit au logement raisonnable

   Voici l’extrait d’un courrier que j’ai reçu dans ma petite boite à mails et auquel je prête attention dès lors qu’il s’agit de réinventer la vie, autrement conçue que dans les solutions proposées par ceux qui créent les problèmes... 
 « ...En Cévennes, s'alliant à la spéculation immobilière, la DDE et la  
 justice, en guise d'application du Droit au logement opposable,  
 s'attaquent aux habitants modestes et tranquilles vivant sous leurs  
 yourtes, celles ci ayant l'impertinence d'offrir un habitat  
 familial à moindre coût et d'échapper au permis de construire. Des  
 procès abusifs sont intentés contre paysans et auto-constructeurs.  
 Déboutée, la DDE fait alors pression sur les propriétaires pour  
 provoquer des expulsions. 
 En moins d'un an, dans nos seules Cévennes, voici le troisième  
 procès contre des habitants sous yourtes: après Alain et sa yourte  
 en bambou en Novembre 07, après Eric et sa yourte sur pilotis en  
 Avril 08, c'est au tour de Sylvie, qui vit depuis plusieurs années,  
 avec l'accord du maire et de la population locale, sous sa yourte  
 en patchwork à Besseges. Un grand rassemblement d'habitants
sous yourtes et de sympathisants se tiendra pour un procès
au tribunal d'Alès le Vendredi 25 Juillet à 9 heures, afin de soutenir
ce mode de vie écologique et social comme réponse populaire
responsable à la crise économique et la crise du logement.
Ce rassemblement se veut très symbolique: invitation à venir
habillé de rouge et de blanc, les couleurs du coquelicot et de la marguerite,
représentant la simplicité et l'innocence, venir aussi avec un bouquet de fleurs champêtres ou une marguerite. Les pétales de la marguerite représentent la convergence des perches du toit de la yourte comme image de la solidarité citoyenne, tandis que le coquelicot représente le milieu champêtre préservé où s'inscrivent les habitats modestes et légers, cette fleur fragile ne pouvant s'épanouir que dans des prairies et des champs de blés sans
 pesticides ni OGM. 
Le procès sera suivi d'une porte ouverte au Canto yourte, à Besseges,
à partir de 16 heures, avec un débat à 18 Heures sur le thème « Habitats modestes et légers en milieu rural », suivi d'un pique nique participatif et festif. »
 Retrouvez les infos avec Sylvie Barbe, 
de Yurtao, la voie de la yourte.
  http://www.yurtao.canalblog.com  

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

"le pêcheur au fond de la cabane" 13/07/2008 21:26

les immeubles...ce qu'on fait aux animaux un jour on le fait aux hommes....