Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

des mots en feuilles d'artichaud

J’ai laissé le goéland, la sterne et le fou de bassan et j’ai retrouvé le faucon crécerelle, le gypaète et le héron cendré. J’ai laissé les parfums de l’estran et j’ai retrouvé l’essence des lichens qui s’évapore au soleil à flanc des roches de montagne. J’ai laissé la fraicheur qui vient de l’océan et j’ai retrouvé à l’entrée de la vallée « le Marin » qui frappe à la porte et qui annonce la pluie qui lasse ailleurs tandis qu’elle soulage ici.

Je retrouve mon rendez vous quotidien comme un lien affectif, comme le délice d’écrire après les premiers émois, le cœur au bord des lèvres…

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article