Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Sans fil et sans filet

C’est automatique. Avec le petit déjeuner j’allume le poste de radio. Et puis c’est devenu automatique, avec ce que j’entends dans le poste de radio, je l’éteins. Sauf qu’il y avait les frères Dardenne. Bon exception, ces deux là sont exceptionnels d’ailleurs. Ils parviennent à témoigner de notre monde, tel qu’il est, tel que nous le rendons, sec, égoïste, caligulaculateur, cynique, criminel. Mets toi sur une autre fréquence pourrait on me dire, sur Q ? Oui sur France Q, ou bien ailleurs, mais voilà, 45 ans à écouter la même radio Inter, çà donne des réflexes de vieux con, à marmonner dans sa barbe, putain de radio de m...et c’est la même que je rallume, espérant sans cesse l’étincelle, le moment magique déjà vécu, l’instant de grâce frêle où tout est suspendu et forme un tout, le fil, le funambule et le spectateur, ou bien, l’invité, le journaliste et l’auditeur. Je l’ai déjà vécu sur cette radio, y’a pas de raison que cela ne revienne pas. On s’en fout vous allez dire, et vous avez raison. Le conflit entre la Géorgie et la Russie est d’une autre importance, la petite fille excisée, victime de la tradition  et simple sujet d’ethnologie, c’est autre chose que mes conneries d’auditeur frustré, mais voilà, je cherche, ce qui comme je soulignais hier sépare l’essentiel de l’insignifiant, car il est à craindre, qu’à la fin du mois prochain, j’officie à mon tour dans une putain de radio et là...j’ai tout intérêt d’être à la hauteur de ce que je réclame, le fil, le funambule, l’auditeur.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article