Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Comment j'ai tué mon réveil

C’est dimanche. Je vais prendre mon temps. Enfin je vais prendre le temps car pas plus que le reste, le temps ne m’appartient. En fait je ne vais rien prendre du tout, puisque le temps n’est rien, pas même de l’argent comme le prétend cette maxime bête des temps modernes. Je vais rester avec mes mains vides qui n’ont prises sur rien, impuissantes à endiguer le sable qui file dans l’étranglement du sablier. J’ai cru reconnaître les secondes, comme des grains de quartz. Illusion, de vouloir déceler de quoi est fait ce temps, en quoi il s’étire, il s’égraine, imperturbable, il défile mais il prend son temps. On disait déjà çà de ma grand-mère, elle nous enterrera tous, elle prend son temps. Lui Le temps, il s’en fout, il tourne en rond. Il tourne sur lui-même dans le sens direct, puis tout autour du soleil. Comme la terre, qui en fait est le temps. Nous sommes embarqués sur le temps et il ne faut pas poser la question suivante quel temps fait il ? Mais que fait le temps, où va –t-il ? Il en est tant qui disent que l’on vit des temps difficiles, qu’importe,  pour lui, ne pas s’en faire outre mesure, le temps ne fait rien à l’affaire et si le feu est au lac c’est qu’il est bien temps de se poser des questions car personne ne descendra en marche et le temps ne s’arrête pas.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article