Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Enfouissez ces déchets que je ne saurais voir...

De : Philippe Brousse - Directeur du Réseau Sortir du nucléaire Soulaines refuse le projet de l'ANDRA

 

Réseau "Sortir du nucléaire"

Fédération de 834 associations agréée pour la protection de l’environnement http://www.sortirdunucleaire.org/ Contact presse : 01 47 00 51 60 (Lionel Cavicchioli)

 

Communiqué de presse du vendredi 3 octobre 2008

 

Nouveau site d’enfouissement de déchets radioactifs Un « non » qui met l’Andra dans l’embarras !

 

Soulaines, qui accueille déjà le Centre de Stockage de déchets radioactifs de l’Aube, refuse le projet de l’Andra.

 

Le Réseau « Sortir du nucléaire » se félicite de la décision du conseil municipal de Soulaines, qui refuse à l’unanimité l’implantation sur son territoire du futur centre d’enfouissement de déchets radioactifs souhaité par l’Andra (Agence nationale de gestion des déchets radioactifs). Intervenue hier soir, jeudi 3 octobre, cette décision emblématique vient confirmer le vote du 27 juin 2008.

 

Les élus de Soulaines connaissent bien la problématique des déchets nucléaires. En effet, Soulaines accueille déjà depuis 1992 l’immense Centre de Stockage de l’Aube, qui s’étend sur 45 hectares et dont la CRIIRAD a critiqué sévèrement la gestion en 2006. Il semble donc que les élus de la commune ont décidé de ne plus accorder leur confiance à l’agence gouvernementale. Et ce alors même que Soulaines est souvent citée comme un exemple de « réussite » par l’Andra, jusque dans le dossier de présentation du nouveau projet que la commune vient de refuser !

 

Le Réseau « Sortir du nucléaire » fait part de sa satisfaction, et souhaite que les élus des nombreuses autres communes contactées par l’Andra suivent l’exemple de Soulaines, en refusant d’accueillir le futur site d’enfouissement sur leur territoire.

 

En effet, malgré le vocabulaire trompeur employé par l’Andra pour désigner les déchets concernés, qui seraient selon elle de « faible activité à vie longue », il s’agit bien de substances hautement toxiques pour lesquelles aucune véritable solution de confinement ni de traitement n’existe (*).

 

Cet état de fait, ainsi que les nombreux problèmes déjà soulevés par le Réseau « Sortir du nucléaire » concernant l’appel à candidature lancé par l’Andra, montrent à nouveau la nécessité d’un débat public sur la question des déchets nucléaires. Considérant les problèmes insolubles qu’ils posent, il est également indispensable de décider au plus vite d’un plan de sortie du nucléaire[XR1] <#_msocom_1>  .

 

(*) Voir à ce sujet http://www.sortirdunucleaire.org/actualites/

dossiers/alerte-dechets/analyse-technique.pdf


 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article