Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Un ange sur une étagère

C’est le hasard, si on était ensemble devant le même prie Dieu. Avec, au dessus de celui-ci quand même, une simple étagère bien pourvue en bibelots poussiéreux. Derrière la chaise à genoux, sur un petit bureau, d’usine couleur caca d’oie, un petit meuble de table, d’une planche peinte en grise aux extrémités de laquelle, battaient en rappel, deux petits tiroirs à boutons, eux aussi couleur de la marine. Un catamaran de chambre. Un couple, lui barbu, petit, un peu rond, en tricot à rayures, l’air gentil sans mouron, elle, petite pas moins, toute blanche, fine, en laine crochetée, amoureuse et timide et trognon. Ils m’ont pris pour le vendeur. Mais comme eux j’étais à la brocante pour fouiner dans la poussière des décennies en arrière. Elle lorgnait sur le petit meuble qui n’en revient toujours pas. Moi non plus. Lui, si qui avait vu. Ils étaient myopes et l’étiquette était en dessous. Ici est tout sans dessus, dessous. J’ai soulevé et pour eux j’ai regardé : c’était leur bonheur et si le bonheur était là, pourquoi s’en priver ? Je leur ai dit 35, c’était marqué 45. – 35…- 35 ? -35…, top là on est parti à la caisse, tous les trois. J’ai dit : -trente cinq…- Surprise du brocanteur  d’un si parfait accord. Ils ont payé et nous sommes sortis. C’est le hasard si on s’est retrouvés devant le même prie Dieu. Au dessus,  caché par un bibelot joufflu, un ange en  rigole encore.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article