Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Prime à la kasse

Il pleut. Il fait froid. Un arc en ciel prend son pied au bout du pré. C’est que le soleil vient de se lever en même temps qu’une bourrasque venue du nord, une espèce de nuée bordée de  neige fondue qui tombe en rafales comme les traits tirés d’une armée d’arbalètes. Il fait un temps de droite, comme une bonne vieille droite dans la gueule d’un pauvre. Il a pris sa masse, sa cognée, son merlin. Il est sorti, hirsute, de sa cave et de lui même, avec l’engin dans ses pognes. Pour une fois qu’il est du côté du manche, qu’il se dit. Il déboule dans la ruelle à travers le hameau. Il pèle, il caille, il n’a pas mis son bonnet sur sa tête de chauve. Je crois bien qu’il sent un peu la vinasse. Il sort du moyen âge et arrive au parking où se trouve sa bagnole, sa caisse, sa tire, sa charrette, son gouffre à gasoil qui pue et qui pollue parce que c’est un vieux blindé, une vraie voiture pourave. Il l’attaque par la face nord. Il lui défonce les pare brises, le capot, le toit tout y passe avec rage, et les feux et les jantes et avec ardeur, et même qu’il se fait mal dans l’emportement, même qu’il a mal pour elle, parce que si ce n’est rien qu’une chose, c’est quand  même sa chose lui qui n’a pas grand chose et puis c’est elle qui lui permettait de s’extraire la tête de ce trou du cul du monde, et que même à coup de démonte pneu on pourrait pas la lui sortir, sa pôv tête à lui, sa trognee d'allocataire, là bas, au fin fond de la vallée, là bas où ne viendront jamais, ni la mer, ni le métro, ni personne, ni même les dieux, où bien, juste des mesures entendues dans une radio où il fait chaud. Il n’y a rien, rien que les gueux qui s’y enterrent depuis des siècles et des secondes longues comme des jours, des gens comme dans'l temps que c'était mieux avant, des indigents de maintenant, et çà recommence. Il fulmine, se révolte, tempête, explose, fracasse. C’est moche, des débris partout, un gâchis, d’une vieille bagnole, il ne reste plus qu’un tas de tôle défoncé, un césar d’honneur. Il est rouge, trempé, mais il a chaud, la vapeur d’eau se condense au bout de son souffle. Il se dit  maintenant qu’il peut bien aller la chercher sa prime à la casse...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

claire 06/12/2008 18:37

Non doudou fait pas ça, après faudra faire du stop et vu nos tronches et la climat de suspicion ambian ont va atendre longtemps...................