Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Economie en carbone

Ce matin mon président, je dis mon président, même si je ne l’apprécie pas, mais c’est ainsi, il est  mon président, mon président donc, « comme c’est arrivé près de chez vous » sera, selon toute vraisemblance ( c’est à force d’écouter la radio que je parle comme çà)  près de chez  moi, à Nîmes aujourd’hui pour présenter ses vœux à la Kulture, au « Carré D’art » à 11 heures, devant, et surplombant un parterre de convenus et le lorgnant comme le ferait un philistin affamé au dessus d’un carré d’agneau à la provençale.  Hier, je me suis dit, je vais y aller avec ma petite caméra pour ma p’tite télé du oueb, accompagner quelques connaissances des arts alternatifs comme on dit et qui manifestaient une envie de s’y rendre aussi. Et puis je me suis ravisé. Outre les contingences matérielles qui me sont propres et me rendent peu enclin à parcourir de grandes distances, ceux que je me proposai de suivre dans leur désir d’avenir et de manifester leurs inquiétudes et désapprobations ont changé de programme décidant qu’ils avaient mieux à faire, à savoir, à partir d’une rendez vous fixé depuis longtemps, construire leur avenir proche en matière de spectacle. Du coup, je me suis ravisé aussi et j’ai réfléchi. J’allais finalement, filmer au mieux, en première partie un road movies pour se rendre à la manif et puis donner une impression générale rassurante sur la volonté de résistance, en quelques plans sur des commentaires bien sentis, puis rendre compte des forces policières qui ne manquent pas d’encadrer toute cette parodies de vœux, en repoussant les troubles fêtes.

Bon, j’ai mieux à faire aussi, à construire également et puis…D’une certaine manière, tant qu’à trouver un angle original autant cesser de participer à la curée où l’on se repaît de bons sentiments du genre,  « vous avez vu, pendant le discours y’avait des sifflets…rooo…oui mais c’était une poignée… » et la vie continue avec son cortège de sourires crispés, de costards noirs qui piquent et dans lesquels il fait froid dedans et de vœux creux non sonnants et trébuchants vautrés sous des formules lénifiantes et à double tiroirs, ceci au corps encadrés ou encartés et à destination des journaux télévisés ou radio…je me suis qu’il y avait mieux à faire et à filmer que les frasques d’un zébulon tournicotant et tant qu’à faire s’intéresser plutôt à ceux qui tissent avec patience et passion les fils d’un autre projet de société qui rendra caduque les gesticulations d’un Napoléon 4 le petit.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article