Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

A la taille d'un Hobbit

captain-gib-1307.JPGC’est ce qu’en d’autres temps, autres bâtisses, on appelait une meurtrière. Ici, je l’appelle une vivrière.  Sorti, je la remarque tout à coup me retournant.  A gauche de la maison, une fenêtre écarte les pierres, large de quelques centimètres, haute d’un demi mètre.  A la base, une lumière scintillante. Je la reconnais, c’est ma bougie, une flamme toute petite et pourtant je ne vois qu’elle. Une flamme entre les pierres, comme celle qui brille résolument au fond du cœur. Une réplique.  A droite sur le mur, une pierre comme un cœur renversé. La façade de ma maison traduit exactement l’état du moment. Ma maison est vivante. Elle parle. Elle traduit. Elle réchauffe. Elle couvre. Elle m’enveloppe de sa douceur et de sa bienveillance. Elle est petite. C’est la maison de. Bienvenue, à l’intérieur tout est magique. Ici, pas de faux semblants, pas de langue de bois, tout est surprise.  C’est la maison de Philutin. Bienvenue

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Francis Delabre 25/02/2014 12:03


Ben, j'aimerais bien être un hobbit, avec une grosse, non, avec un gros coeur, un coeur gros comme ça, pour m'en venir dormir chez toi, Philutin, et on boirait de la cervoise, et on referait le
monde, et ce nouveau monde aurait au moins le mérite de vivre le temps de notre ivresse.


Enivrez-vous, disait Baudelaire.
Eh ! Baude, tu rappliques, oui ou merde ?

monique 24/02/2014 13:06


Ah ! la maison du lutin !!! Hâte de la découvrir sous le soleil et à la bougie...