Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Champagne chez les Zoulous

23141755.JPGC'est pas pour dire, mais on s'en tape de l'hôtel de luxe des bleus, comme des bleus d'ailleurs... y'a longtemps comme dit Mélenchon que çà me révolte de voir les rmistes applaudir les riches taper dans le ballon. Du pain et des jeux, le mondial approche et les mêmes ficelles font merveille, allez remplir les stades tout seuls, pas besoin de vous y contraindre comme le fit Pinochet et consort, qui soit dit en passant est de nos jours reconnu comme le redresseur économique de son pays en son temps... Ouais, allons y tous seuls, on est mûr, comme l'avait prédit Primo Levi. j'aime pas bien les grandes messes dans les stades, même si on y apprend pour de bon à calculer les fractions jusqu'à comprendre grandeur nature la notion du plus petit dénominateur commun, l'intelligence divisée par le nombre... ces endroits me font froid dans le dos, ou bien jusque dans les doigts, les doigts du guitariste Victor Jara...ces doigts qu'on a coupés devant les tribunes remplies de force en ce temps là. Vous allez dire que j'exagère et puis que c'est une fête le mondial, en Afrique du Sud, le pays Arc en ciel..., ouais, je n'y suis pas allé dans les townships, mais je ne mettrais pas mes doigts à couper justement qu'on y vive comme des bisounours dans la paix et l'allégresse entre gens de bonne manière, petits fours et plateau télé, arc du soir fait beau temps prévoir... Tandis qu'on prolonge de manière artificielle les confrontations nationalistes qu'on appelait les guerres par des jeux de ballons adroits et des chants de supporters spirituels, on s'occupe de vous, tours de visse annoncés, restrictions, soupe à la grimace, vous avez travaillé pour un système inique, et bien maintenant vous paierez pour lui, en attendant, voici un hochet, une coupe du monde, du moooonnde oui, amusez vous...C'est pas pour dire, mais on s'en tape de l'hôtel de luxe des bleus, comme des bleus d'ailleurs...y'a longtemps qu'on s'en tape comme de l'hôtel du Fouquet's symbôle de la réussite des élites qui non seulement se moquent des pauvres gens mais se font plébisciter par ceux là mêmes qu'ils exploitent, y'a pas de raison, comme disait Brassens, quand on est con...

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

mobensim 09/06/2010 02:12



Les millionnaires en short tapent furieusement dans la baballe.


Les marchands de soupe et d'écrans plats tapent fébrilement sur la caisse enregistreuse.


Les RMistes tapent béatement dans les mains en criant: "Viva!"


Et nous, on s'en tape le coquillard en écoutant Victor Jara chanter "te recuerdo Amanda"...


"La terre s'est imposée l'Homme pour châtiment " Pablo Neruda



Bourreau fais ton office 09/06/2010 00:26



Le bon côté, pendant les "Mondials", c' est les rues désertes en été ... une ambiance que j' aime bien (à condition que les supporteurs en chambre ne poussent pas trop haut le volume de leur
écran plat 16/9ème.)



Blanchemanche 08/06/2010 15:51



Eh oui! "Panem et circenses", disait Juvénal. Donc le fouteballe puis le Four de Transe..... Deux longs mois durant lesquels le Peuple sera convié à l'oubli et au silence...