Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Ciné Phil

humeur-du-chef-4160.jpgC’est drôle l’italien, c’est une langue qu’on s’obstine à ne point vouloir apprendre et qu’on rêve de parler dès qu’on l’entend.

Même les mains se mettent à bouger tandis que la langue se trouve trop près du palais et bien trop enchâssée entre les dents afin qu’elle se délie et s’enflamme sur une autre langue qui viendrait l’embrasser.

Hier soir, cinéma. Au cinéma après une longue diète. Le Sémaphore, à Nîmes. Petite salle mais bien assis, bonne image, bon son, un bistrot sympa avant et hop :

Viva la Liberta de Roberto Ando…

Quoi de mieux après  avoir déserté les salles depuis trop longtemps que d’y reprendre goût avec un film italien.

On peut toujours rêver. Rêver que notre François, tombe malade, et qu’il soit remplacé au pied levé par son frère jumeau et que tout ce qui semblait impossible, se mette en branle et que l’improbable se pare de la folie douce, de l’esprit, de la finesse et de l’espoir. Bref, tout ce qui manque à la politique.

Je n’en dirai pas plus, il faut aller le voir. Il faut  s‘asseoir et déguster lentement chaque plan comme une pâte al dente jusqu’à satiété.

Qu’elles sont belles les femmes dans ce film. Des vraies, pas du cinéma, avec des cernes, avec des rides, avec  pour moi tout ce qui fait de la femme l’être le plus abouti dans notre univers. Une phrase, «  je porte en moi tous les hommes que j’ai aimés ».

En sortant dans la nuit, je suis repassé devant une fontaine de Nîmes devant les arènes, et j’étais Marcello, et Anita Ekberg qui me souriait, m’attendait dans l’eau.

 

Un film de Roberto Andò Avec Toni Servillo, Valerio Mastandrea, Valeria Bruni Tedeschi

 

 

 

  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Yola 09/02/2014 17:10


La femme, l'être le plus abouti, hum je ne suis pas très sûre. Mais Valeria a un charme fou et son jeu est souvent très émouvant. Et puis, oui l'italuen est une très belle langue

monique 08/02/2014 22:40


Le cinéma italien est moins visible depuis quelque temps...Je l'ai tant aimé !


Bon, alors, ce film là...je ne vais pas le louper...Merci pourle conseil !