Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Embrouilles et information, patés de tête et barbe de trois jours

A l'heure qu'il est les forces de l'ignoble kadhafi  semblent s'attaquer aux habitants de Benghazi, soutenus par la résolution de l'ONu comme la corde soutient le pendu, ou bien plutôt à la manière de Bourvil quand dans un rôle il s'énervait contre l'injuste brutalité par l'entremise bien sentie et ridicule d'un édifiant: " ah ben dites donc! Attention hein" nul doute que le colonel aux épaulettes d'épouvante ne soit touché par les rodomontades poussives. Espérons qu'un avion, aux commandes très complexes activées par un pilote étourdi de chez nous, parte par erreur au milieu des tergiversations et qu'inopinément une bombasse de bombinette stoppe les velléités furieuses du dément  courtisé il y a peu par  notre petit président.

 

Quoiqu'il en soit au milieu de tous ces bouleversements, qu'ils proviennent du printemps des révolutions ou bien de la catastrophe nucléaire au Japon, l'histoire n'en continue pas moins et le manque de recul par rapport à elle n'a jamais été aussi évident à l'heure des Face Book, Twuiter, Iphone et autres bouliers en milliers de terra octets de face de bit pas rasées de trois jours tel qu'un défilement de mails, messages véhiculés à flux continus nous infige un champoing tonique qui frotte jusque sous la racine des cheveux et  astiquent le cerveau moulligasse.

 

Par exemple, un poignant mail qui tourne au milieu de la fin du monde, avec une demande pétition à l'appui sur http://www.defensemedecinenaturelle.eu/ et hop indigantion dans le quart de seconde qui suit l'appel à la révolte et que je te clique et que je suis remercié derechef et en retour puis, le lendemain une mise garde que je recois et qui donne tout d'un coup une autre perspective aux inconvénients propre à réactivité immédiate induite par le web, c'est à dire...réfléchir avant d'agir... Prendre garde aux manipulations...tiens, j'ai démarré ma page sur une réflexion qui semble bien trop longue...

 

Bon, en attendant que lel cul pèle aux cuistres et à Gadafi,  je vous fais part de ce message qui fait suite à la demande de pétition de "defense medecine naturelle"...hein? je mélange tout? Oui, le nucléaire est dangereux, et s'en réclamer signifie qu'à cet instant nous sommes désignés d'office comme hypothétiques liquidateurs et donc par avance sacrifiés,    tout est mélangé,  et tout nous arrive dans la trombine comme les mouches  quand on conduit une bagnole sans parre brise, le traitement de l'information, quant à sa priorité, sa validation et ses recoupements sont bien du domaine profesionnel,  être journaliste citoyen, c'est souvent se confondre entre imparti d'une aspiration avec le déguisement de Zorro et s'imaginer tout comprendre aux commandes de son clavier. Pas facile, car il ya aussi bien des jouranlistes à trois balles comme des citoyens avisés...et inversement, bon je recommence...

 

 Bonsoir, suite aux dizaines de mails, que je reçoit au sujet de la pétition sur l'interdiction de la vente de plantes, je suis touché par votre attention pour les plantes médicinales et la préservation de notre droit à ce soigner par nous même. Malheureusement, vous allez dire que je suis un rabat joie, que nani, que nana, mais, pour résumer, cette pétition est une mascarade. Quelques points d'explications : La propagande (très bien faite elle sme le doute jusque chez les producteur de plantes!) http://www.defensemedecinenaturelle.eu/ Ce qui est vrai : La loi existe belle est bien est à était voté en 2004, elle rentre en application en avril. La loi vas mettre en place une procédure réglementaire complexe pour les médicaments à bases de plantes. Ce qui est faut ou formulé de manière mensongère : L'ANH présenter comme une une association citoyen ne regroupe aucun citoyens lambda, aucun petits producteurs ou groupement de producteurs de plantes médicinale mais les labos de l'industrie de la phytothérapie. Leur objectif n'est pas la protection du soin par les plantes et de l'autonomie du soin, mais la préservation d'un espace économique juteux que les labos pharmaceutiques voudrait bien s'accaparer! (hé oui, elle est là la triste réalité) La réalité, c'est que le marché des plantes vendu sous forme de médicaments (gélules, gouttes, sirops ou complexe de plantes) et une forme très rentable pour vendre à prix d'or des produits souvent de qualité relative. Ce marché est florissant et les gros bras sont dessus. La réalité c'est qu'un petits producteurs comme moi peut aujourd'hui vendre un certain nombre de plantes mais que je n'ai pas le droit de communiquer autour de ses propriétés. Cette loi ne changera rien à cela ni dans un sens ni dans l'autre, elle ne concerne que les produits distribuer par des groupes assez conséquent pour vendre des plantes avec des allégation nutriotio-médicinales (la lourdeur des démarches qui leur sont imposé implique une relative importance économique dans laquelle le profit n'ai jamais bien loin, même chez les plus petits d'entre eux!) Je vous met un texte qui résume assez bien la situation et si vous chercher d'autre info, je peux vous en trouver... Sinon, je vais bien et je vous embrasse. Jean-Baptiste 
Bonsoir, Une petite mise au point, reçue de notre ami Francis Giot,
président de Nature&Progrès Belgique. Bonsoir, Une petite mise au point, reçue de notre ami Francis Giot, président de Nature&Progrès Belgique. Décryptage : Les plantes médicinales ne seront pas interdites en EU. L'information qui circule est en réalité de la désinformation dans le combat qui oppose industrie pharmaceutique et industrie de la phytothérapie et des compléments alimentaires. Formulé par cette dernière, le message vise à créer de la pression sur les législateurs, avec appui de l'opinion public, pour un affaiblissement de la législation sur les plantes médicinales traditionnelles. Ce groupe d'industriels est en effet très mécontent de la législation européenne qui offre la possibilité d'enregistrer officiellement toute plante médicinale utilisée et reconnue depuis au moins 15 années dans l'Union comme plante autorisée à la commercialisation, et ferme donc la porte aux nouveaux produits de la phytothérapie (compléments alimentaires et autres remèdes miracles). L'association ANH, mentionnée dans la vidéo qui accompagne la pétition n'est pas une association de producteurs ni d'herboristes. Il s'agit en réalité d'un bon vieux lobby de défense des industriels des compléments alimentaires (très juteux business qui fleurit en particulier dans les épiceries bio). Nous avons contacté cette organisation par téléphone pour savoir si parmi leurs membres il y avait des associations de producteurs, et ce n'est pas le cas. Le flou maintenu sur leur site, et dans la vidéo devrait mettre la puce à l'oreille de ceux qui reçoivent l'information... Il faut aussi signaler que la législation en question permet l'enregistrement facilité de tout plante médicinale. En aucun cas ces plantes devront passer par les même canaux d'autorisation que les médicaments. Subsiste par contre un réel problème de la directive 2004/24/CE et qui est passé sous silence par la communication mensongère que l'on subit. Cette directive fait partie d'une politique partiale et réductrice qui favorise l'hégémonie des trois cultures actuellement dominantes au niveau mondial : occidentale (officielle), chinoise et indienne (ayurvédique). Tous les remèdes qui ne sont pas reconnu depuis minimum 30 ans (15 si provenant de l'Union européenne) devront passer par des procédures, certes allégées, mais longues d'agréments. Ce sont donc les défenseurs des médecines naturelles mineures et traditionnelles (créole, tibétain, nigérien, cévenol, etc) qui seront les plus touchés par la directive, à moins de prouver avec diligence un passé d'utilisation conséquent. Le problème c'est que dans ces sociétés à la connaissance encore fortement ancrée dans la tradition orale, il sera plus difficile de récolter des preuves . Pour en savoir plus, lire la déconstruction point-par-point faite par Thierry Thévenin (directeur du très respectable Syndicat Inter-Massifs pour la Production et l'Economie des Simples Médecines) :
 http://www.syndicat-simples.org/actualites/les-plantes-medicinales-bientot-interdites-dans-lue-propagande-desinformation-enjeux-de-pouvoirs-autour-de-herboristerie-en-europe 
Bien à vous
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

mobensim 19/03/2011 17:00



Ben oui... dans le facebooketage...ça clique, ça partage, ça balance, sans avoir eu le temps de lire parfois, mais... si c'est "un ami" qui le dit !!!


Moi aussi , ça m'arrive ! mais là cette fois j'ai corrigé le tir avant d'avoir mis la pétition que je n'avais pas lue ...Pourvu que notre vaillante et glorieuse armée puisse corriger le tir avant
de descendre des avions de touristes en Lybie !