Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Encore...

21145726.jpg 

Comme réponse à mon texte d’hier « rejoue moi du Glenn Gould »...j’ai reçu ce conte de Laurence Dudek une histoire qui me parle bien en ce moment et qui est au cœur de mes préoccupations. De part sa pertinence et sa justesse tout autant que son à propos j’ai eu envie de vous le proposer, j’espère qu’elle ne m’en voudra pas...  

 

« ...L’histoire qui suit se transmet de génération en génération, depuis la nuit des temps, car la sagesse vient souvent de l’expérience...

Chez les Amérindiens, lorsqu’un enfant se montre très en colère contre une injustice, une trahison ou une frustration et que sa colère lui fait tellement mal qu’il hurle, qu’il tape du pied ou se montre violent ; un des anciens du clan rassemble la famille autour d’un feu sacré et s’adresse solennellement à l’enfant : "Laisse-moi te raconter une histoire... Il m'arrive aussi, parfois, de ressentir de la haine contre ceux qui se conduisent mal et n'en éprouvent aucun regret. Mais la haine t'épuise et ne blesse pas ton ennemi. C'est comme avaler du poison et désirer que ton ennemi en meure. J'ai souvent combattu ces sentiments, mais ils sont si forts que, dans ces moments-là, je me sens vraiment mal… Comme toi aujourd’hui avec ta colère ; alors c’est une véritable bataille intérieure. C'est comme si j'avais deux loups à l'intérieur de moi : le premier est bon et ne me fait aucun tort. Il vit en harmonie avec tout ce qui l'entoure et ne s'offense pas lorsqu'il n'y a pas lieu de s'offenser. Il laisse la méchanceté aux gens qui s’en nourrissent et il pardonne à ceux qui reconnaissent leurs erreurs. Il combat uniquement lorsque c'est juste de le faire, et il le fait de manière loyale. Il fait confiance au destin et considère chaque événement, bon ou mauvais, comme une chose utile à son apprentissage. Mais l'autre loup est plein de colère, plein de haine et de vengeance. La plus petite chose le précipite dans des accès d’une rage disproportionnée, il se sent attaqué en permanence, il voit des ennemis partout et il se tient toujours sur ses gardes.  Il se bat contre n'importe qui, tout le temps et sans raison. Il n'est pas capable de penser, parce que sa colère et sa haine sont immenses. Il est désespérément en colère, et pourtant sa colère ne change rien et ne l’apaise en rien. Il est parfois très difficile de vivre avec ces deux loups à l'intérieur de moi, parce que tous deux veulent dominer mon esprit. C’est un combat que j’observe depuis si longtemps que je peux dire à chaque fois lequel des deux remportera la bataille… car c’est toujours le même.»

A coup sûr, l’enfant demande alors : « Lequel des deux loups l'emporte, grand-père ? » « Celui que j’ai nourri, mon enfant, le vainqueur est toujours celui que j’ai nourri. »

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

mobensim 23/01/2010 00:31


..Et le loup affamé rentre dans sa tanière..


LCFR 22/01/2010 19:19


ce doit être cela la réponse juste !