Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Feuilleton D'automne, qui pourrait bien prendre ses quartiers d'hiver...

 

 

 

21144231.jpgLes Margoules

7 ème épisode, toujours en saison d'automne...

 

 

 

...Ici, il n’y a pas de boulot pour un mec comme moi. Et puis la maçonnerie, le jardin, le Lidl du coin, çà va, je les ai tous fait, des boulots à la con payés comme un cul, alors faut bien trouver une idée et quand on est con, c’est forcément une idée à la con, hein ?

Il reprend une lampée de bière. Gilles est perplexe. Il sirote son thé vert. Il s’est mis au thé vert et a laissé tomber le petit noir parce que sa femme lui a dit que c’était bon pour la prostate et puis çà fait pisser, comme çà tu élimines qu’elle dit. Pourvu qu’il n’y ait pas tout qui tombe.

- oui, dit Gilles, en somme c’est tranquille ici.

- ah ben faut pas dire çà, la semaine dernière y a un type qui s’est fait planter à coup de pioche quand même, et puis un autre au râteau la semaine d’avant. Ca bouge ici, comprenez, un bout de vallée comme çà, c’est un peu comme une île, au bout d’un moment, c’est comme du vieux raisin au fond d’un cuvier, çà fermente, çà tourne en rond, çà ébullitionne,  çà se monte en gaz et puis pfft, çà pète.
- Santé.

- merci.

- Ca pète souvent ?   

-Ah  ben quand même, aussi souvent qu’il y a de l’orage.

La patronne, le torchon à l’épaule passe le nez à la porte. Elle s’adresse aux deux qui sont sur la terrasse.

- Hé maintenant, tu vas payer mon coco, parce que je vais fermer, et puis faut que je remballe les chaises et les tables, même que si tu veux bien, le monsieur avec toi y va t’aider. Moi j’ai 70 piges et tu vas pas m’emmerder pour une bière et un thé.

- Vous fermez à midi ? demande Gilles à Monette. 

- ah ben oui mon p’tit monsieur, moi à midi je mange.

Pas facile ce village se dit Gilles.

En débarrassant les verres pendant que le petit gros se charge de la table, Gilles demande :

- Vous faites quoi comme vidéos ?

- ben j’ai fait toutes les trombines du coin, je leur demande rien, ils causent ou bien ne disent rien, çà les amuse, çà les distrait de savoir que je les emmène sur la toile comme on dit.

- ah ? Et je pourrais les voir ?

- Pourquoi z’êtes de la police ? Dit il en rigolant.

- Un peu, aujourd’hui juste un peu.

- Vous saignez là, çà va tâcher dit l’acariâtre derrière le comptoir.

- Oui je sais, çà tâche un peu.

- Faut coller une feuille de papier à cigarette, çà calme l’hémorragie.

- Le poil au menton je connais çà dit la dame qui exhibe son menton horripilé par une toison sauvage.

L’inspecteur Gilles soupire en se disant, si j’étais Maigret je m’offrirais une bière et un sandwich mais avec la vieille c’est foutu, faut sortir.

-Allez faut sortir, de la pelle et du balai, dit la vieille en éteignant les loupiottes du comptoir.

- doucement avec la pelle, lui répond Gilles.

-z’ allez finir par vous prendre un râteau dit Mignon.

- C’est pas une légende,vous, vous êtes vraiment con.

Le gars rigole, salue Gilles et part dans la direction opposée de celle que prend l’inspecteur...A suivre....

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article