Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Folklore de la biroute

30171243.JPGLa route qui se tord donne le tournis. Pas de montagnes ou de ravins ou bien de champs incontournables, juste des chicanes aménagées. Les dos d’âne se succèdent. Les bosses de goudron ou bien les bosses faites de plaques boulonnées sont à chevaucher et secouent la bagnole. Schizophrénie d’une société qui se construit sur la bagnole et qui lui en veut pour se donner bonne conscience. Toutes ces bosses construites à dessein sont peut être là pour justifier les 4X4 indécents qui pullulent.  Les ronds points comme peut être autant de subventions par centaines ou bien nouvelle aubaine des aménageurs d’espaces à tourner en bourrique sont là pour donner mal au cœur et se succèdent jusqu’à l’absurde. Les vitesses réglementées réglementent et les bouquets de fleurs continuent de sangloter la commémoration d’un mort sur la route. Les radars surveillent tels les automates de La princesse de Kirikou et scrutent le client comme une caisse enregistreuse. Toutes mesures et signes propres à se demander pour quelles raisons encourage t on encore l’industrie de la bagnole au détriment des transports collectifs si chers, trop chers et trop rares si l’on s’éloigne de la grande métropole. Bagnoles, routes, biroutes, quatre voies, huit voies, milliers d’hectares d’asphaltes recouvrant et sabrant la terre, zones commerciales tentaculaires, camions par millions éjectant, gaz et  bouteilles de pisse sur les bas côtés que restera t il de l’empreinte du moment sinon des terres rendues incultes et des taches d’huile et du plastiques et des déchets.  A suivre...

 

@ mobensim...la Bretagne est toujours belle à condition d’éviter les villes et toutes les infrastructures qui pullulent à leur périphérie... Se pincer le nez près des porcheries et des champs parfumés au lisier...ouais çà fait beaucoup...Pour moi la Bretagne que je préfère est celle que je peux voir de la mer quand j’ai la chance de naviguer dans les parages. Peut être faudrait il en venir à l'instar du vaccin que l'on boude à bouder tout déplacement en bagnole, à bouffer toute charcuterie et consommer dans les centres de consommation de masse....décroissance, objection de croissance....

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

mobensim 06/01/2010 01:31


J'en bafouille....l'émotion, sans doute...


mobensim 06/01/2010 01:30


Alors , j'irai la voir depuis la mer, de port en port ...
Et j'arrête le porc, promis !
des bises


mobensim 06/01/2010 01:29


Alors, j'irais la voir depuis  la mer, de port en port ....
Et j'arrête le porc, promis !!!
des bises