Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

La French Touch

L'art de la matraque est au maintien de l'ordre ce que pour nos dirigeants la french touch est à la musique, un produit d'exportation.
 Écoeurement suite aux propositions des responsables politiques de mon pays pour avoir osé penser proposer la mise en oeuvre en Tunisien et en Egyptien du "savoir faire" français en matière de maintien de l'ordre.
Je n'ai jamais voté "pour" mais toujours "contre" en ayant le sentiment d'agir pour le moindre mal et toujours sont en place ceux que je ne saurais voir pour me représenter, qui suis je pour admettre en silence et impuissant l'inadmissible ...perpétré en mon nom et au nom du soit disant peuple souverain, qu'est ce donc qu'être citoyen d'un pays qui s'enorgueillissait jadis d'être celui des droits de l'homme et qui se permet l'abject enrobé du ridicule et cultive l'hypocrisie rance et flatteuse d'une diplomatie moisie digne du concept de la reconnaissance du ventre.
"Qu'ils s'en aillent tous" comme le clame un des futurs candidats aux prochains jeux du cirque et que lui même les précédant disparaisse avec eux en ayant soin de fermer la porte et confirmant ainsi dans le premier geste honnête depuis des lustres dans notre histoire politique un aboutissement et le début d'une ère nouvelle, le refus de "l'homme ou de la femme providentiel" et le droit des peuples à la responsabilité et à l'autodétermination, à l'éducation de l'insurrection des consciences et au pain pour tous et à l'amour des autres autant que de soit, et puis il y a cette idée que je reprends sans me souvenir de celui qui me l'a soufflée mais que sans honte je fais mienne, " le degré de civilisation d'une société se mesure au sort qu'elle réserve au plus faible et démuni des êtres qui la compose "
merci aux tunisiens et aux égyptiens et aux Mathias Sandorf qui ressurgissent de mon enfance peuplée de  soldats de plomb se ramassant la raclée par mes figurines favorites, les sans- culottes.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Blanchemanche 01/02/2011 15:58



C'est toujours emmerdant une révolution par procuration...... On est à peine spectateur.... On applaudit des inconnus..... Des inconnus qui le seront encore plus demain...... Surtout si la
soldatesque s'en vient remettre de l'ordre..... Puisqu'il faudra bien, au bout du compte, que rien ne puisse remettre en cause la légitimité du désordre capitaliste.



lucifer 30/01/2011 19:15



que dire de plus ?



mobensim 30/01/2011 12:35



La limite de cette démocratie, qui donne un chèque en blanc à des charognards que la moitié du peuple n'a pas choisis .


Je crains que nos culottes soeint encore trop "confortables" pour les jeter par dessus les moulins et crier : "Qu'ils partent tous !!!" Hélas!