Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Le coeur à explosion

19151528.jpgC’est curieux cette petite cafetière à piston. Un boc en verre, une armature, en alu et une petite boule au bout d’une tige, un joint, de l’eau et du café, j’envoie la révolution. Aye caramba. C’est curieux ce plaisir d’appuyer sur le piston. C’est le piston. Tu appuies et hop. Tu appuies et si t’as pas attendu, c’est dur et çà  gicle sur la table. C’est phallique ou bien tragique, s’il ya une nappe. Cà tâche. Si tu as attendu, tu descends tranquillement et sans résistance le marre de café ira jusqu’en bas et là...boum. J’attends toujours que çà pète en face, de l’autre côté de la vallée. Y m’ont rien fait de l’autre côté. Mais c’est bien fait. C’est symbolique. Quand j’appuie, je me dis faut qu’çà pète. Tous les matins, j’explose, je ventile, « façon puzzle », ouais je suis Zapatta déguisé en Blier. Je finirai par prendre mon déjeuner avec un grand sombrero, et puis des cartouchières croisées. Je me laisserai pousser la moustache. En fond sonore, je mettrai un disque d’un train qui passe. Un train à vapeur. Et puis, un matin comme çà, au milieu de la place, devant l’église après qu’un chien perdu eût passé, j’appuierai sur l’piston et boum. Eût passé, au suivant. Et dans l’allégresse, j’me f’rai sauter la gueule en criant caramba ouais c’est çà qui est bon, appuyer sur le piston. Faut qu’çà cesse. Alors j’aurai du café plein la tronche et j’te f’rais dire y’en aura plein les murs et on m’dira « c’est bientôt fini tes conneries », et puis quand t’auras fini ton film Zapatta, tu passeras l’balai et la serpillère... » C’est curieux, cette petite cafetière à piston. Un boc en verre, une armature, en alu et une petite boule au bout d’une tige, un joint, de l’eau et du café, et j’envoie la révolution
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Gwendal 14/12/2009 08:12


J'en ai une moi aussi de faiseuse de kawa façon révolution... Masi je ne m'en sert que lorsque j'ai des invités.
C'est à dire jamais en fait... Alors elle reste là, sur son étagère, comme le bel objet qu'elle est. Car c'est un bel objet il fait le dire ! Un bel objet plein de promesses gustatives qui d'après
les experts assermentés de la taste-café, fait le café de la meilleure façon qui soit. C'est pour ça que je la réserve pour les invités...


mobensim 14/12/2009 02:09


Et merci de nous rappeler qu'il y a pas que d'la pomme !!!


mobensim 14/12/2009 02:01


Les cévennes se sont-elles doutées qu'elles avaient leur commandante Marcos ?

Aye caramba rime avec  ya basta !

Et pour moi ce sera un expresso !


LCFR 13/12/2009 20:01


j'adore ..; surtout que moi aussi je l'ai cette foutue cafetière-révolution.
alors, maintenant à quoi je pense en poussant le piston ?
mais quel café !


philippe 13/12/2009 18:03


t'as raison commandante, hop un coup sur le piston aqui