Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Les temps modernes

19150218.jpgCe n’est pas une plainte c’est juste le gel, vous comprenez. Dans le jardin j’ai enlevé les gouttes à gouttes. Oui je sais bien que je ne suis pas en avance et n’ayez crainte y’a belle lurette qu’ils ne fonctionnaient plus. Les plantes non plus ne fonctionnent plus. J’enlevais tout ce qui était resté en place depuis la belle saison avant de penser aux fumures pour la prochaine...session, allez on va parler comme à la ville. Nouvelle session pour les prochains légumes, on pourrait dire préparation d’une nouvelle collection enfin, on pourrait en dire des conneries comme tout le défilé qui passe dans une tête réfrigérée malgré le bonnet trop grand qui reste en place quand la tête tourne autour du corps transi qui se débat au milieu des tuyaux dans le vent qui pèle jusqu’aux os dans cette vallée de larmes. Je chantais aussi « il y avait un pays qu’on appelait la terre... » et puis aussi comme Julos Beaucarne, du temps de ma jeunesse, « si tous les gens qui disent du mal de moi, savaient ce que je pense d’eux...ils en diraient, ils en diraient, ils en diraient ....bien davantaaaaageu... » Cà défile et ce n’est pas plus n’importe quoi qu’entendu dans ma radio sur les gardes à vues, près d’un million par an, avec un doigt dans le cul et toute la délicatesse qui sied à ce genre d’événements  dans des endroits dignes du moyen âge. Non ma vie de manant gai comme un épouvantail dans un jardin d’hiver à penser des conneries pour passer le temps dans une tâche répétitive et ennuyeuses n’a rien de ridicule comparé aux occupations des villes où c’est vraiment qu’on s’ennuie plus ferme encore pour en arriver là...à poil et attaché au radiateur. Avant on nous disait, attention les jeunes n’allez pas trainer n’importe où et risquer de rencontrer des voyous... maintenant on dirait plutôt ne trainez pas du côté des commissariats et gaffe aux gardiens de la paix, c’est dangereux.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

mobensim 02/02/2010 17:08


L'avantage des tâches répétitives, c'est qu'elles laissent l'esprit vagabonder.
Sauf dans les commissariats.


Blanchemanche 01/02/2010 17:21


Là, mon Philou, je pense que tu es allé un peu vite en besogne. Pourquoi te priver du goutte à goutte, même au plein coeur de l'hiver. Que diantre! Un peu de patience. Il suffit d'attendre le
passage du bouilleur de cru.
Bises!