Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Lundi c'est le jour du n'importe quoi

Photos-No-limit-080.jpgJe suis allé sur un site social ou le web gagne toujours par 2 à 0. Je me suis pris les pieds dans le fil des commentaires et je suis tombé sur une conversation. Je ne m’en suis pas relevé. Mais comme on est sur le net tout le monde s’en fout vu que personne ne voit que tu t’es cassé la gueule dans ton bureau. C’est fou comme c'est vexant de se fracasser sur des propos à la cantonade, seul rapport entre le foot, le web et l’étonnement.  Des trois disciplines je préfère quant à moi, l’étonnement, ce qui me permet de rester à la hauteur des conversations, du moins tant que je n’ai pas chuté car à ce moment, je ne suis plus au niveau souhaitable pour édifier le pékin qui s’émeut sur la toile en diatribes d’atrabilaire consterné de voir comme c’est plus comme avant, le social. Le foot non plus, les shorts sont trop grands et ridicules pour des gamins de cet âge et le web çà y était pas avant, alors on peut pas dire. Tout ce qu’on peut dire quand on a la gueule par terre, c’est que des fois on y est bien, et des fois c’est bien quand c’est mieux. On n’a plus qu’à se relever et reprendre le fil de la conversation sans que de rien n’était pendant les autres continuent, vu qui z’ont rien vu, et vu que j’ai pas de webcam parce que je suis trop petit sur mon siège.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Yola 03/04/2012 21:39


Arrh, ça n'a pas marché. Le commentaire c'était pour Lou Reed

Yola 03/04/2012 21:36


Tou tou tou dou… Ah, ça fait un bien fou!


 

monique 03/04/2012 01:24


Il arrive aussi parfois qu'au fil d'une conversation, on se laisse embobiner.


Ce qui n'empêche pas de chuter, par ailleurs !