Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Mon arbre

Je me suis assis sur mon banc. A coté de mon arbre. L’été quand il fait chaud, c’est là que je viens. Il me donne de l’ombre et à l’automne des pommes. Je me suis rendu compte qu’il devait bien s’ennuyer l’hiver et que j’étais un ingrat. Alors je suis allé à côté de lui. Il faisait froid mais on s’est parlé en silence et je l’ai réchauffé en faisant pipi à son pied, mon arbre.   

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

cécile Delalandre 02/02/2010 23:35


t'as bien fait... les pommiers je les connais bien, z'aiment bien avoir chaud aux pieds! mais sont susceptibles alors quand tu lui parles ne lui dis pas trop qu'il a une belle poire, il ne te
ferait plus de belles pommes *_*


philippe 02/02/2010 19:49


oui mais mobensim... biner la terre gelée avec l'instrument que je tenais entre mes doigts, c'eût été pértention et...douloureux.


Gwendal 02/02/2010 18:51


Et pourtant ne dit-on pas "Un binage vaut mieux que deux arrosages" ?


mobensim 02/02/2010 17:10


"J'aurais jamais du le quitter des yeux..." ?