Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

N'hésitez pas à poser des questions, on est là pour çà

J'ai regardé, http://www.latelelibre.fr, ma télé préférée et le dernier en ligne c'est John Paul Lepers  dans sa "démarche"et du fond de sa cabane de demander une interview au Président Sarkozy...cà m' inspiré ceci:
La question, à mon avis, c’est plutôt à ceux qui, il y en a plus qu’un peu, qui donc ont voté et voteront sans doute encore pour des gens qui du coté du manche leur donneront trois petits coups de bâton auxquels je n’échappe pas non plus, ajoutés à l’humiliation permanente du faites ce que je dis et pas ce que je fais. Bref, comment donc est il possible que même après des études très moyennes de texte au collège par exemple, il ne soit pas possible de réfléchir un tant soit peu à son bulletin de vote. J’ai entendu Guy Bedos une fois dire qu’il n’y a pas de raison, y’a bien un permis de conduire, un permis de chasse ou un permis de tout ce qu’on voudra, pourquoi n’y aurait il pas un truc non pas élitiste et qui écarte mais qui atteste d’un minimum de connaissances pratiques de l’imposture du discours politique de droite comme de gauche comme du centre. Bon, ce que je dis est surement contestable et pas fini comme moi même mais je n’arrête pas de me poser cette question. On pourra bien évidement me dire qu’en face du candidat Nicolas c’était pas frais non plus. C’est vrai et c’est désolant j’en conviens, mais vu le niveau des spectateurs dans la salle, peut être que les artistes ne se font pas chier non plus et en tous les cas on a toujours le choix entre pire et moins pire. Y’en a qui vont rire, je sais bien. Bon moi du Nicolas j’en voulais pas mais je ne me réjouis pas non plus de la déception de certains qui m’ont avoué avoir voté pour lui , du coup, je réfléchis sur la forme de notre démocratie qui a pris un coup de vieux ou bien qui est très décalée par rapport à culture et aux aspirations contradictoires des uns et des autres, à savoir que l’intelligence n’est encore dans les programmes politiques pas plus qu’elle ne figure dans les programmes des écoles qui tiennent de l’accumulation et de la recognition mais pas du discernement. Du coup, on a quelqu’un d’assez petit et nerveux , très bizarre dans ces choix et ses discours, pour nous représenter, mais n’est il pas une certaine image de notre très petit génie? Et je pourrais très bien rentrer dans cette caricature en commençant ma prose de bidochon par ce ton mi complice et à mi hauteur présidentielle: ” moi je vais vous dire, monsieur Lepers, vous voulez une intervieuw et bien vous allez prendre rendez vous dans mes services et moi à titre personnel je vais m’en occuper personnellement et là je prends tout le monde à témoin que je l’ai dit. Comment çà je l’ai dit? Bon De Gaulle disait que dans l’idée de la 5ème le suffrage universel c’était la rencontre d’un homme et d’un peuple. C’est peut être çà le problème, comment peut il considérer les besoins de tout un peuple alors qu’il lui faut déjà régler des problèmes familiaux, genre il faut que je case mes gosses, et moi je sais bien les soucis que çà cause quand avec les miens en voyant le générique de fin d’un film ils me font remarquer que ce sont beaucoup de fils de et filles de et qu’alors en me regardant çà veut dire qu’eux, ils n’ auront droit à qu’à une expédition genre Antarctique chez Paul emploie, comme papa? je vous embrasse en dépit de la grippe cochonne.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Gwendal 19/10/2009 11:34


Merci Philippe pour ton billet qui m'en a inspirer un autre...


Bourreau fais ton office 18/10/2009 13:07


Bah, je suis sûr que même avec un permis de vote nos citoyens-diplomés auraient quand même votés pour l' actuel petit président d' un petit pays ...