Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Partir...

 

sarko-shrek.jpg

Les tôles. Le bruit sorti des tôles rouillées, les claquements assourdissants et incongrus à proximité du temple. Les singes accourent en bandes et font vibrer les plaques ondulées recouvrant une partie du déambulatoire en haut des gâtes. Les culs rouges surplombent la rivière et défient les pèlerins qui les remarquent à peine, tellement absorbés qu'ils sont dans le rite incantatoire et par leurs ablutions. Les autres, les agités là haut, trépignent. Ils sautent et plongent nos regards qui les accompagnent dans la rivière. Ils la traversent en un coup de vent comme une tempête ferait irruption dans un cimetière. Inde, cette nuit j'étais en Inde, Loin des remaniements, loin des atermoiements. Cette nuit j'étais de l'autre côté du coeur, à battre les tôles au rythme des singes à cul rouge. Il y a plus d'espoir dans la queue d'un singe qui bat la tôle ondulée que dans les faux semblants qui battent le rappel dans le Landerneau médiatique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

Philippe 14/11/2010 16:28



Momo, un résumé impeccable...



mobensim 14/11/2010 15:16



Dans le landerneau médiatique, les néo-singes n'ont pas la queue assez longue pour battre un quelconque rappel et n'ont de rouge que la honte qui devrait les submerger.