Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Pour une poignée de cacahouètes

 

L'hiver arrive c'est aujourd'hui, pas l'officiel non, le vrai celui qui entre sans frapper. Un dernier petit tour dans le jardin. Quelques outils y traînent depuis l'été. Quelques carottes arrachées plus loin, je vais gratter mes cacahouètes. C'est l'heure de la récolte, deux bols au moins. Il pleut dans la vallée et il neige en montagne. Réfugié dans la pièce chauffée, You and me, Neil Young, Harvest Moon, c'est lundi, autant l'accompagner d'une voix et d'un son de guitare qui pour toujours me font vibrer. Dans ma radio, c'est l'hiver aussi, parait qu'en Angleterre ils veulent faire travailler à présent les chômeurs de longue durée...gratuitement. S'il y a du travail, alors il doit être payé. Et puis le travail obligatoire et gratuit çà porte un nom depuis l'antiquité.IM000056-copie-1.jpg Ça ne leur vient pas à l'esprit. Mais d'esprit d'où qu'on se tourne, ils se racornit comme mes plants de tomate dans le jardin qui frissonne. Profitant de l'apathie générale et du fatalisme ambiant tout devient possible selon l'adage qui servit de slogan électoral chez nous où d'ailleurs l'idée séduit un député dont j'ai à présent oublié le nom. Je vais continuer à l'oublier.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

philippe 11/11/2010 12:04



pour moi ya deux saisons, la mer et l'hiver



mobensim 08/11/2010 22:07



J'avais déjà eu comme l'idée de l'hiver, chez toi au mois de juin...sauf qu'en ce temps là, les carottes avaient fière allure et tes cacahuètes balbutiaient encore...



Blanchemanche 08/11/2010 17:00



Tortionnaire!


La souffrance d'une carotte extirpée du sol nourricier.....


La barbarie est de retour.