Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Quand la bêtise devient vulgaire

Pauvre Vauquiez, pour qui l’assistanat est le cancer de la société, pauvre artiste aux cachets au demeurant scandaleux à l’égard de sa piteuse prestation. N’a t-il jamais fait le lien entre la paupérisation que lui et les siens ont fait subir aux plus fragiles, les délocalisations, le chômage de masse, puis les boulots à temps partiels non choisis, puis les statuts qui rendent encore plus précaires ? A til seulement imaginé comment on pouvait vivre avec les minima sociaux ? S’est il seulement représenté la valeur du montant d’un RSA pour une mère célibataire, valeur qui fait pâle figure aux côtés de ce qu’il touche en tant que ministre et maire pour dire de pareilles conneries, non des horreurs pleine de mépris. Le cancer c’est lui et son esprit tordu, lui et ses chefs qui distillent chaque jour un peu plus de misère et de désespoir en essayant de bassement flatter les idées de l’extrême droite. Car on en est là, un peu partout en Europe, où les gouvernements sont à la course à l’échalote, tenus par les coucougnettes, essayant de ramasser les suffrages de ceux qui cèdent à la peur de perdre le peu qu’ils ont, les votes potentiels en faveur des idées rances qui ont menés jadis à la catastrophe. Tout est bon, jusqu’à la simplification à outrance aux côtés des imbéciles effrayés par leurs ombres, l’enfer c’est l’autre, et tant qu’à trouver des boucs émissaires, méthode qui a fait ses preuves, en plus des immigrés, stigmatisons au sens propre, amen, enfonçons le clou dans les mains des pauvres, les salauds de pauvres qui dans leur malheur profitent honteusement et sans remords de l’aumône des minimas sociaux, si loin, tellement loin de la gente qui manie avec aisance le jeton de présence dans les casinos du CAC 40. Allez, Monsieur Vauquiez, du courage, allez jusqu’au bout de vos idées sans queue ni tête, allez y, avec 5 heures de travail, gratuit, dévalorisez encore plus la valeur du travail et celle là même de l’idée de salaire, rétablissez tant que vous y êtes, le travail forcé et pourquoi pas l’esclavage et faire de la misère un délit, de la jeunesse une angoisse et de l’argent un pompon de manège que les riches agitent devant tous et soustraient aux regards concupiscents des ramasseurs de miettes.  En effet, il y a de quoi s’indigner, comme dit Stéphane Hessel.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

phiver 17/05/2011 10:08



Salut !


Quand donc inverserons nous  donc les politiques economiques? On va partir dunbre de la population active et lui trouver du boulot en France mais aussi en Chine et en cote d'ivoire plutot
que de mettre les uns contre les autres avec pour les salariés et patrons francais des charges  delirantes que les chinois n'ont pas en chine et n'appliquent pas à Paris? Pourquoi les
patrons de PME et grandes entreprises s'acharnent ils tous sur l'assistanat alors qu'ils ont à leur disposition des produits derivés financiers leur permettant des gains jamais réalisés? Mr
Wauquiez avaittoute ma confiance quand il etait "au affaires du travail" mais là quelle bourde! ce n'est plus sa competence ministerielle et c'est stigamatisé le gars qui essaie de survivre.Il
est temps que tous ce gouvernements passse trois a jouer à Vis mavie... comprendrait beaucoup de choses.


 


Maintenant faut aussi qu'il yait des limites car le monde entier va venir le prendre ce RSA!


d'où mon axe de conduite maintenant :"je suis aussi tolérant que les autres le sont"



Yola 15/05/2011 14:55



Que des profiteurs, ces pauvres, Wauquiez n'est pas le seul à le penser. On a ainsi tenté de m'expliquer récemment, que quand on veut (trouver du boulot) on peut, et puis si tu ne trouves rien
c'est que t"es pas bon. Alors pourquoi la communauté aiderait des nullos, hein?



Méléagant 14/05/2011 14:31



Comme disait cette célèbre femme de gauche (Marie-France Garaud) quand Sarkozy a sorti son "travailler plus", encore une idée à la noix alors que le chômage sévit et qu'on a du mal à trouver du
boulot à tout le monde. Aller retirer des heures de travail rémunéré a ceux qui en ont besoin pour les faire effectuer en bénévolat par ces même nécessiteux... Y'en a qu'ont vraiment été bercés
trop près du mur !



Bourreau fais ton office 13/05/2011 12:43



Et oui, Mob ... celà tient moins du scénario possible que des données disponibles ...



monique 13/05/2011 01:13



 Bourreau... le sabbat anthropophagique a déjà bien commencé, non ?