Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Quelques réflexions après les Ecos Dialogues au Vigan Gard

9782742788408.jpg

A l’heure ou certains à l’image de Pierre CHARON  président du conseil d'administration du domaine national de Chambord remettent au gout du jour le ridicule et le scandaleux des chasses présidentielles voir : http://www.slate.fr/story/16997/nicolas-sarkozy-le-retour-des-chasses-presidentielles-pierre-charon-dassault-chambord,  en premier lieu je vous conseille vivement le livre de Francis Hallé, La condition tropicale chez Actes Sud... Depuis son radeau des cîmes sur la canopée et sous les tropiques cet homme donne bien de la hauteur aux débats de petite pointure et d’essence nauséeuse qui sévissent en ce moment, une bonne réflexion à point nommée à ces relents de privilèges obscènes supprimés une certaine nuit du 4 aout et en tous les cas un grand bol d’intelligence comme une claque à tous les ministères du genre de l’identité nationale, plaidoyer pour la vie, pour la biodiversité, pour la préservation des forêts primaires tropicales  pratiquement condamnées, puisque c'est clair, tout est lié, comme nous traitons les plantes et les animaux nous traitons les hommes. Tout cela forme un ensemble cohérent, l’écologie ne peut se départir d’une vision interdépendante entre l’environnement et le social. La façon d’envisager l’un va de paire avec l’autre.  Une vision complète du monde, de son organisation et de la nécessaire éthique et conscience que se devraient d’avoir toutes personnes élues à quelque mandat que ce soit, du plus simple au plus élevé, sans se cacher derrière des discours creux et des grenelles aussi tapageurs qu’oubliés rapidement, est la condition réelle du processus entre les bonnes intentions et le concret de la mise en pratique. « La forêt tropicale » est gérée par des gens qui ne l’aiment pas, elle n’a donc aucune chance... »  Voilà une des phrases de Francis Hallé qui en dit long sur l’idée qu’il se fait de l’intention des hommes à l’égard de cette forêt  qu’il étudie sans relâche et pour laquelle il lance un appel pour un film d’envergure tel qu’Océans de Francis Perrin pour sensibiliser l’opinion publique à ce drame que constitue pour tous les êtres vivants sur cette planète de la disparition programmée à très courte échéance de la forêt tropicale primaire...

foretstropicales@orange.fr , (Association FORÊTS TROPICALES HUMIDES: FILM, Résidence L'Odéon, 4ter, avenue Victor Hugo, 13200 Arles    

  «  On a tout essayé, dans les arguments pour préserver ces forêts depuis le bon sens  jusqu’à la peur, rien ne marche... il ne reste plus qu’à « les » convaincre sur un plan économique... »  Triste constat, seules la cupidité ou bien l’approche économique, voire médicale seraient en mesure de faire prendre conscience aux « décideurs » et autres politiques  de la nécessité absolue de défendre la forêt primaire tropicale...pauvres de nous, elle a tant à nous apprendre...  « La forêt donne de l’ombre à ceux qui viennent l’abattre...( Le Bouddha)

Il y avait donc ce weekend des rencontres au Vigan appelées « Eco Dialogues » en compagnie de Francis Hallé, botaniste, ancien directeur du radeau des cimes et de Philippe Danton, Philippe Danton, botaniste renommé dans son implication dans l'étude de la carnivorité végétale et pour son travail  sur la flore des iles Robinson. Tous deux, ont émaillés leurs discours de scientifiques et de botanistes passionnés d’une vision axée sur la compréhension et la dimension de la biodiversité de l’étude de la plus petite  plante jusqu’à l’ensemble dont nous faisons partie évidente et ceci dans l’accueil de l’autre,  contre la frilosité et le scandale de la fermeture aux autres, et dans la confiance en l’avenir. « Je me fous de savoir pourquoi je cherche, je sais que mes recherches serviront à d’autres qui viendront après moi, peut être à ceux qui viendront d’ailleurs jusqu’ici, bienvenue »... dit il avant que Francis Hallé ne conseille vivement aux enfants des écoles primaires et aux  lycéens qu’ils rencontraient : choisissez un travail qui vous passionne et ne trainez pas le poids d’une vie que vous n’avez pas choisie... »


voir aussi: 

http://www.telerama.fr/monde/francis-halle-les-arbres-peuvent-etre-immortels-et-ca-fait-peur,34762.php

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article

philippe 09/02/2010 07:10


oui tout est en boite...ya du travail maintenant et c'est plus qu' interressant


mobensim 09/02/2010 01:06


Un bonheur, ces vidéos, merci.
Marin des cimes : à la fois le grand large et la forêt..
Voilà un truc qui te conviendrait bien, Phil.
Et puis ça redonne une putain de saveur à la vie !

Tu as filmé les interventions ?