Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Un livre

Sylvain Tesson, dans les forêts de Sibérie, faut y aller en raquettes et sourire jaune comme dans Dernières nouvelles du bourbier d'Alexandre Ikonnikov faut aller au bout, ce doit être comme dans sa cabane, c'est long comme l'éternité et la barbe de Tolstoï, çà se boit dans la même douceur que la vodka, çà bouge aussi vite qu'un arbre poursuivi par Derrick lui même par son passé maintenant qu'il n'a plus d'avenir çà sent le poel à bois et le poisson douceureux, c'est aussi beau que c'est triste, on se demande ce qu'on fout à le lire lui qui se demande ce qu'il fout là, on craint de rencontrer un ours en sortant comme on craint que l'amour s'en aille et puis les deux 'en vont, et puis on arrive au bout et c'est la libération, Sylvain Tesson, écrasé, par un silence supérieur en nombre mais libéré, par lui même par son foisonnement intérieur....bref j'ai aimé et c'est bon à la fin lui quittant sa cabane et nous son livre et je ne peux pas m'empêcher de le reciter : " Rien ne vaut la solitude, pour être parfaitement heureux il me manque quel'qu'un à qui l'expliquer"...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Philippe Maréchal

citoyen du monde
Voir le profil de Philippe Maréchal sur le portail Overblog

Commenter cet article