Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

le monde de philippe

Alors, mystérieusement, entre en existence cette chose dans laquelle il y de la joie. Krishnamurti

Les articles "karine bergami"

"Soupe de betterave", Karine Bergami

Tous les jours c'était soupe de betterave. Le pays entier était couvert de betteraves, plus rien d'autre ne poussait sur les sols pollués. On roulait au jus de betterave, on bouffait de la betterave, on pissait de la betterave. Les routes étaient rouges...

En savoir plus

Nous deux ( Karine bergami)

Nous deux ( Karine bergami)

Il n'est pas très fin, limite grossier, maigre, en surface. C'est pas sa faute, mal élevé, brut, une viande de porc. Sournois, toujours à l'église, aspergé d'eau de Fabergé. Il rêve de champagne, de saluts militaires. Le cerveau végétarien, véritable...

En savoir plus

Conditionnel

Forcément, ça serait la nuit. Ça puerait la naphtaline, la laine bouffée. Les mites voleraient, les poils de leurs corps, leurs ailes se décomposeraient. Enfin, ça serait le désordre, les chaussettes entremêlées. Le slip du lundi à la place de celui du...

En savoir plus

Téléscopage

Téléscopage

Tes dents de devant sont tombées. Mais souris donc à ton chat qui souffre. Quoi, des pommes autour du poulet! Fallait pas l'inviter ta mère. Hier, j'ai regardé Derrick. Je prendrais la petite part du poulet. Ça parlait de procès, d'avocat, de mari qui...

En savoir plus

La mante,

La mante,

Elle ressemble à une mante, toujours après lui. Elle l'enrobe de précaution, toujours le contrôler. Elle le prépare de façon subliminale, bientôt l'avaler. Elle va le conjuguer, l'accorder à la mort. Il est une tache dans sa vie. Il est roux. Il va ravaler...

En savoir plus

Cosmogonie ventrale, Karine Bergami

Cosmogonie ventrale, Karine Bergami

Avant, une quasi platitude abdominale, quelques relâchements des tissus. De temps en temps, des reflux mordorés, des magmas dégradés, acides. Il avait fallu qu'il vienne un soir d'été. Tout s'était mélangé, le désespoir, le 14 juillet, l'alcool frelaté....

En savoir plus

Mariage

Louis et Geneviève, le 17 juin 2008 Deux prénoms entrelacés, gravés sur du plaqué. Un tracteur hypothéqué contre deux alliances usagées. L'église du quartier. Les invités, tous morts de vieillesse prématurée. Pas de vieux, pour le couple sur la pièce...

En savoir plus

Fortunée

Fortunée

Dormir les mains bien à plat sur les draps. Faire pénitence, oublier que son corps est vivant. Ne pas s’offusquer des coups de baguette sur les fesses. L’église trois fois par jour et Poincaré à déjeuner. Elle pense que c’est juste, que c’est mérité....

En savoir plus

Jardins III

Jardins III

Elle nage et danse sur l’humide. Elle aime le suintant, le transpirant. Elle a choisi un gros mari, la peau luisante, les mains qui glissent. Le soir, elle se frotte aux plantes grasses. Elle attend la pluie, sentir, entendre la boue sortir de ses doigts...

En savoir plus

Rognons

Rognons

Les rognons de ma mère étaient toujours trop cuits. La peau dure, elle avait mauvais caractère. A 30 ans toujours vierge, que des plats ratés, rien qui puisse attirer. Son surnom, la carne, elle était végétarienne. Elle mangeait des gâteaux sans y penser,...

En savoir plus

Du moment qu'en joue...

Du moment qu'en joue...

Alors qu’un Boeing orné des armoiries du seigneur des jeux olympiques va bientôt se poser à Benjing pendant qu’on réprime la révolte des tibétains, nos hommes et femmes d’affaires font des affaires et chinent en Asie, notre diplomatie trempe sa langue...

En savoir plus

Dieu

Dieu

Merci mon Dieu Au commencement il dort sur le bois brut, gémissant comme un chiot, insensible aux éclaboussures des autres. Il mange, il dort, il geint, il dort, il mange, il geint. Ses cheveux clairsemés incongrus pendent sur son crâne. Il est oublié...

En savoir plus